carte ile de france accéder à monfort l'amaury
acceder à la visite 360 degrés
Publié le 17 mai 2013
Conseil municipal du 25 février 2013
Principales délibérations
Restauration de l’église

La Municipalité a décidé de conduire une opération de restauration du bâtiment de l’église. Elle portera dans un premier temps sur l’assainissement extérieur des pierres de l’édifice. Le coût élevé de l’intervention nécessite l’octroi de subventions. Le Conseil municipal a donc autorisé le Maire à solliciter le concours de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et du département des Yvelines.

Vidéosurveillance

En 2012, la Ville s’est dotée d’un système de vidéosurveillance sur certains lieux du cœur de ville, particulièrement touchés par le vandalisme. Compte tenu des premiers résultats enregistrés, le Conseil municipal a décidé d’étendre le dispositif aux entrées de ville, afin de mieux contrôler avec l’aide de la gendarmerie, la délinquance de passage.

Subvention pour une opération humanitaire

Comme chaque année, le Conseil municipal a accordé une subvention pour une opération humanitaire réalisée par des jeunes dans le cadre de leur scolarité. Il s’agit d’un groupe d’élèves du lycée Jean Monnet qui participera pour la 3e année à une action au bénéfice d’une école marocaine.

Réseau des bibliothèques

Le Conseil municipal a confirmé la participation de la Ville au réseau intercommunal des bibliothèques qui permet aux adhérents d’accéder gratuitement à un fonds de près de 100 000 ouvrages.

Report de l’application de la réforme des rythmes scolaires

La réforme des rythmes scolaires fixée par décret du 26 janvier 2013, très contestée aujourd’hui encore par le corps enseignant et les collectivités locales, conserve de nombreuses incertitudes, impose beaucoup de contraintes et suppose une organisation complexe. Le Conseil municipal, conformément au décret, a donc décidé de reporter l’application de cette réforme à septembre 2014.

Opération de construction

Dans la perspective d’une opération de construction d’appartements et de maisons de ville sur le site de l’ancienne école maternelle, le Conseil municipal a décidé de déclasser les bâtiments et les parcelles concernées pour les intégrer dans le domaine privé communal.

Communauté de communes

Le Conseil municipal a émis un avis favorable sur le périmètre de la communauté de communes de Cœur d’Yvelines qui comptera 31 communes dont Montfort. Les statuts seront adoptés au cours de l’année pour fonctionner au 1er janvier 2014.