carte ile de france accéder à monfort l'amaury
acceder à la visite 360 degrés
Publié le 30 octobre 2015
Exposition "Hommage à Charles Baude, un graveur virtuose à Montfort" (du 14 au 29 novembre 2015)

Du 14 au 29 novembre 2015, la Maison du Tourisme et du Patrimoine de Montfort l’Amaury accueille une exposition inédite intitulée "Hommage à Charles Baude (1853-1935), un graveur virtuose à Montfort".

Exposition "Hommage à Charles Baude, un graveur virtuose à Montfort" (du 14 (...)
L’exposition se tient du 14 au 29 novembre 2015

à la Maison du Tourisme et du Patrimoine.


Entrée libre.
Du mardi au vendredi de 10h à 12h15 et de 13h30 à 17h30.
Le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h30.
Le dimanche de 10h à 13h30.

Cette exposition est proposée par Yvette Vibert
avec la collaboration de Bernard Guillard.


"Il y aura 80 ans le 13 novembre prochain, Charles Baude s’éteignait dans sa demeure, Villa des Tours, ayant presque atteint l’âge de 82 ans. Son nom est resté gravé dans la mémoire des Montfortois. Mais qui était-il ?

Né à Paris le 13 décembre 1853, Charles Baude a consacré sa vie à faire connaître l’art au plus grand nombre. Il était graveur sur bois debout, spécialisé dans la reproduction de tableaux en noir et blanc pour les grandes revues illustrées, à Paris : L’Illustration, Le Monde illustré ; à Lyon : Le Progrès illustré ; à New York : le Harper’s Magazine… Impressionné par son extrême virtuosité, le chroniqueur du Figaro, Albert Wolff (1835-1891), sacra Charles Baude "Prince des xylographes".

Pour transmettre sa passion aux nouvelles générations, il conçoit un ouvrage d’initiation à l’art pour les enfants avec l’écrivain et philosophe républicain Élie Pécaut (1854-1912), intitulé L’Art : simples entretiens à l’usage des écoles primaires, édité par Larousse en 1887. Primé par l’Académie française, cet ouvrage fut réimprimé et utilisé dans les écoles publiques pendant plus de 40 ans.

En 1895, Charles Baude achète la Villa des Tours à Montfort l’Amaury à M. Bercioux. Il a alors 45 ans. Dans cette imposante maison de campagne avec jardin boisé, située rue des Tours (qui devient la rue Lambin en 1909), il a employé des jardiniers (Pierre Salomon, Alfred Auvray, Léon Gomard…), des femmes de ménage et une cuisinière. Les souvenirs de leurs descendants sont les bienvenus.

A la mort de son épouse, le 30 janvier 1949, âgée de 86 ans et sans enfant, la Villa des Tours est achetée par le réalisateur Paul Mesnier (1904-1988), qui la rebaptise "Le Mesnil Saint-André" et y tourne Poil de Carotte , dont nous avons pu voir des extraits récemment.

Par chance, le fonds d’atelier de Baude, une importante collection de bois gravés originaux (les matrices) et les catalogues correspondants qui dénombrent environ 725 tableaux de 386 peintres différents, est acquis alors par Jean-Paul Vibert (1906-2001), maître imprimeur à Grosrouvre, ce qui vous permet de les découvrir aujourd’hui.

L’exposition comprend :
- un ensemble de ses bois gravés, ses catalogues et deux éditions de son livre d’initiation à l’art pour les enfants, ainsi que les outils du graveur sur bois debout ;
- des revues et livres illustrés (dont les Fables par Gustave Doré) ;
- des planches didactiques montrant la technique de la gravure sur bois de reproduction et la vie dans les ateliers de gravure (avec des témoignages de l’époque) ;
- les différents bois utilisés par les graveurs et leurs provenances.

La présence de la revue "Le Bois gravé" montrera que la gravure sur bois est toujours vivante aujourd’hui."

Yvette Vibert

Renseignements :
Maison du Tourisme et du Patrimoine
3 rue Amaury 78490 Montfort l’Amaury
Tél. 01 34 86 87 96