carte ile de france accéder à monfort l'amaury
acceder à la visite 360 degrés
Publié le 15 novembre 2015
Minute de silence lundi 16 novembre 2015

Par décret du 14 novembre 2015, le Président de la République a déclaré les 15, 16 et 17 novembre 2015 jours de deuil national en hommage aux victimes des attentats commis à Paris le 13 novembre 2015.

A Montfort l’Amaury, les drapeaux ont été mis en berne.

En mémoire et par respect aux victimes des infâmes attentats de Paris, dans ces moments d’émotion et de recueillement, les Montfortois se sont réunis à 12h, lundi 16 novembre, devant l’hôtel de ville, pour respecter une minute de silence.


"Nous voilà à nouveau réunis pour quelques instants de recueillement, comme partout en France, pour partager notre peine et notre fraternité avec l’ensemble de la communauté internationale.

En janvier nous étions là, au pied de notre hôtel de ville, symbole de notre république et de notre démocratie, pour témoigner notre compassion aux victimes et à leurs proches des attentats de Charlie hebdo et de l’Hyper cacher parce qu’ils avaient usé de leur liberté d’expression ou parce qu’ils étaient juifs.

Aujourd’hui, nous sommes frappés par la barbarie simplement parce que nous sommes Français et Européens.

C’est notre identité et à travers elle tous ceux qui par le monde sont attachés à nos valeurs de liberté et de paix qui sont à présent attaqués par un terrorisme aveugle dont la sauvagerie est étrangère à toute humanité et à toute civilisation.

Dans ces moments de douleur, de fraternité et de compassion à l’égard des victimes, recueillons-nous en gardant l’espoir que notre démocratie et la communauté internationale trouvent la force de la conviction et de l’action pour vaincre cette barbarie qui menace l’humanité toute entière.

Je vous invite à présent à observer une minute de silence à la mémoire des victimes, un témoignage de fraternité avec leurs proches et un hommage aux services de secours, de sécurité et de protection, civils et militaires, qui agissent à nos côtés pour préserver notre belle France.
"

Hervé PLANCHENAULT